24.09.2017

Cycle Classique 6 ans : Flair Royal s’offre le championnat

Le week-end dernier les 6 ans ont également fait leur show dans le cadre de la Grande Semaine de Saumur et les médailles ont été remises aux nouveaux champions. 

Après avoir été sacré champion de France des 4 ans puis avoir terminé quatrième des 5 ans, Flair Royal a encore une fois marqué de son empreinte les pistes de Saumur en s’imposant d’une main de maître aux commandes de Maxime Collard, sa partenaire depuis juin dernier seulement.

Ce fils de Fairbanks (OLD) et de la Oldenburg Banyosa R (Royal Diamond, OLD) a séduit les juges qui lui ont attribué une moyenne de 88.6% en finale. Le couple s’était déjà imposé lors de la Préliminaire. L’élégant hongre gris a en effet reçu des notes de 8,8 au trot, 8,8 au pas, 8,9 au galop, 8,8 en soumission et 9 en impression générale. Ces notes sont dans la suite purement logique de sa saison 2017 où, sur dix sorties en Cycle Classique 6 ans, le Oldenburg a remporté huit épreuves et fini deuxième à deux reprises. 

« J’ai acheté Flair Royal à l’âge de trois mois lors de la vente aux enchères du Oldenburg. À l’époque il était déjà très élégant. Après l’achat, un article avait été réalisé dans lequel Flair était comparé à de la haute couture, à un mannequin. Finalement, ils avaient raison car Flair Royal, du haut de son  1,84m, est très haut sur pattes et très bien fait. Il est arrivé chez moi à six mois après le sevrage. Il a alors été dans un haras de chevaux de course proche de Paris afin que je puisse aller le voir régulièrement. Finalement, lorsqu’il a eu un an et demi, les propriétaires m’ont demandé de venir le chercher car ils n’avaient pas l’habitude de gérer un tel gabarit. Je l’ai alors mis chez les Bousquet, Laurent et Blandine, afin qu’Abel Sauvat puisse le débourrer. Finalement, après un mois sous la selle, Flair Royal a rejoint ma cavalière de l’époque Sarah Rogers. Elle a débuté les chevaux sous ma direction. Au départ Flair n’était pas très impressionnant mais a vite évolué. Sarah a décidé de nous quitter pour rejoindre une écurie en Grande Bretagne cette année en avril et j’ai alors décidé d’entamer une collaboration avec Maxime Collard qui, a priori, fonctionne très bien ! Flair est doté d’un physique incroyable, il est fort et très souple. Côté personnalité c’est un artiste, il est très joueur et coquin mais a un bon fond et beaucoup de volonté. Nous avons été très patients dans sa formation et Flair est donc très frais moralement et physiquement. L’objectif à court terme : les épreuves de 7 ans, passage obligé... et à plus long terme nous rêvons des Jeux Olympiques de Paris 2024 », explique la propriétaire, ancienne cavalière de haut niveau et juge internationale, Marietta Amalsy

Flair Royal et Maxime Collard

 

La lutte a été rude pour la victoire car les deuxièmes, Lena Thouvenin et Diamondgio LTH Dressvalue terminent parés d’argent avec un score en finale de 86%.  Le fils de Diamo Gold a brillé sur la carrière de dressage avec des notes élevées aux trois allures (9 au trot, 8 au pas et 9 au galop) synonymes d’une mention Élite. Champion de France à 5 ans, le mâle alezan signe à nouveau une belle performance prometteuse pour la suite et ponctuant une belle saison durant laquelle le couple s’est notamment qualifié pour le championnat du monde des 6 ans à Ermelo, où il termine seixième. 

Diamondgio LTH Dressvalue et Lena Thouvenin

 

Le podium a été complété par l’énergique Quickstep présentée par sa propriétaire, Clémence Jean grâce une note de 84.4%. La fille de Quaterback (HAN) et d’une mère par Rotspon terminait cinquième à 5 ans et a encore une fois montré l’étendu de son talent bénéficiant ainsi d’une nouvelle mention Élite.

Quickstep et Clémence Jean 

Tous les résultats du Cycle Classique des 6 ans